Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Claude Stéphane PERRIN

Recherches philosophiques qui, inspirées par l'idée du neutre, vont au-delà du scepticisme vers une interprétation moderne (historique et intemporelle) du principe de raison.

L'amour et le désir chez Nietzsche.

L'amour et le désir chez Nietzsche.

Détail d'une photographie représentant Lou Andreas-Salomé. Ordinairement, l'amour est le fruit d'un désir de possession, un sentiment qui exprime une envie, une attirance ou un besoin, c'est-à-dire une tendance d'attachement et d'union à l'égard d'êtres...

En savoir plus

Nietzsche : les masques multiples et l'hypothèse de l'âme.

Nietzsche : les masques multiples et l'hypothèse de l'âme.

Nietzsche était-il à la fois un pitre, le poète du surhumain et le penseur de la folie qui finira par l'absorber ? En fait, le philosophe a exploré lui-même les diverses facettes de sa personnalité lorsqu'il a rassemblé ses expériences personnelles afin...

En savoir plus

Nietzsche : comment devenir soi-même ?

Nietzsche : comment devenir soi-même ?

Détail de photographies de Nietzsche prises par Held en 1873 et reproduites dans l'ouvrage de Geneviève Bianquis, Reider, Paris, 1933, p. 24. La troisième photographie est reproduite dans le livre intitulé Iconographie et philosophie, Presses universitaires...

En savoir plus

La rose est-elle sans pourquoi ?

La rose est-elle sans pourquoi ?

Dans son livre, intitulé Cherubinischer Wandersmann, Angelus Silesius a écrit : "La rose est sans pourquoi, fleurit parce qu'elle fleurit, N'a souci d'elle même, ne désire être vue." Qu'en penser ? Dans un texte paru dans "Der Satz vom Gründ" en 1957,...

En savoir plus

Un moi malade et agressif qui se transfigure.

Un moi malade et agressif qui se transfigure.

- L'obscurité effrayante des profondeurs de la maladie. Lorsqu'un homme s'enfonce dans les épreuves terribles de la maladie, sa pensée morcelée, privée de repères, d'horizon ou d'ouverture, souffre de sa perte de force. Elle se dilue peu à peu dans un...

En savoir plus

Nietzsche : l'amour de soi en une fière solitude.

Nietzsche : l'amour de soi en une fière solitude.

Détail d'une photographie de Nietzsche prise par Held en 1873 et reproduite dans l'ouvrage de Geneviève Bianquis, Reider, Paris, 1933, p. 24. Un amour bien distinct entre l'ombre et la lumière inspire à Nietzsche un clair repli sur soi. Pourquoi ? Peut-être...

En savoir plus

Nietzsche et l'image impossible de l'infini.

Nietzsche et l'image impossible de l'infini.

Nietzsche et l'image impossible de l'infini. L'homme, face à l'immensité du monde qui lui suggère une image rêvée du Tout, ne saisit que des images finies (des phantasmes), que des lointains, et non l'infinie présence de la Nature qui n'est ni connaissable,...

En savoir plus

Nietzsche et le simple

Nietzsche et le simple

Nietzsche et le simple. Deux citations nous donnent à penser que la falsification de la simplification n'empêche pas le philosophe de viser tout de même le simple, c'est-à-dire ce qui lui permet de penser la dangereuse fusion du simple et du complexe...

En savoir plus

Maurice Blanchot et l'éternel retour

Maurice Blanchot et l'éternel retour

Maurice Blanchot, commente ainsi la vision de Nietzsche : L'éternel retour est : "l'absence d'être comme recommencement (…) La pensée de l'éternel retour reste étrange dans sa vieille absurdité. Elle représente le vertige logique. (…) C'est la pensée...

En savoir plus

Poème cinématographique

En savoir plus