Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Claude Stéphane PERRIN

Recherches philosophiques qui, inspirées par l'idée du neutre, vont au-delà du scepticisme vers une interprétation moderne et différentielle (historique et intemporelle) du devenir du principe de raison.

Deux interprétations des Trois philosophes de Giorgione

Deux interprétations des Trois philosophes de Giorgione

Reconstitution de la première version des Trois philosophes par un dessin de Fulvia Donati. Dans son livre intitulé L'Invention d'un tableau, Salvatore Settis a écrit : "Carl von Lützow cite une lettre de Hubert Janitschek qui voyait dans le tableau :...

En savoir plus

Des Ménines de Velazquez à Michel Foucault

Des Ménines de Velazquez à Michel Foucault

Les Ménines de Velazquez. Il est navrant de ne pas se reconnaître dans les interprétations de la postmodernité, et notam ment dans celles de Michel Foucault concernant les rapports entre la représentation classique et le langage, c'est-à-dire dans le...

En savoir plus

Éthique de la générosité

Éthique de la générosité

Gustave Courbet (Bonjour Monsieur Courbet, 1854) Vouloir se donner la vertu du simple. Faute d'être naturellement innocent, y compris dans sa prime jeunesse, l'homme doit pourtant renoncer à l'impur, viser la vertu modérée du simple, et créer de brefs...

En savoir plus

Esthétique de la délicatesse

Esthétique de la délicatesse

Claude Monet Ornements. Du maniérisme au rococo, des formes instables s’envolent dans des architectures compliquées. Très facilement répété par des machines, le motif ornemental est-il pour autant "un mensonge inexcusable" (Ruskin) ? Le motif mentirait...

En savoir plus

Blanchot, le neutre et le fantôme du rien

Blanchot, le neutre et le fantôme du rien

Ce texte est extrait de LE NEUTRE ET LA PENS ÉE (P.104-132) 4. Blanchot et le neutre 4a. L'énigme fascinante de l' il y a et les épreuves qui déterminent la pensée à veiller passivement sur rien. Une mystérieuse proposition nihiliste semble commander...

En savoir plus

Spinoza et le rire

Spinoza et le rire

"Si ce célèbre Ancien qui riait de tout vivait de notre temps, il mourrait de rire, sans doute. Pour ma part, ces troubles ne m'incitent ni au rire, ni, non plus, aux larmes ; ils m'engagent plutôt à philosopher et à mieux observer ce qu'est la nature...

En savoir plus