Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherches philosophiques qui, inspirées par l'idée du neutre, vont au-delà du scepticisme vers une interprétation moderne et différentielle (historique et intemporelle) du devenir du principe de raison.

nietzsche

Nietzsche et l'image impossible de l'infini.

Nietzsche et l'image impossible de l'infini.

Nietzsche et l'image impossible de l'infini. L'homme, face à l'immensité du monde qui lui suggère une image rêvée du Tout, ne saisit que des images finies (des phantasmes), que des lointains, et non l'infinie présence de la Nature qui n'est ni connaissable,...

En savoir plus

Nietzsche et le simple

Nietzsche et le simple

Nietzsche et le simple. Deux citations nous donnent à penser que la falsification de la simplification n'empêche pas le philosophe de viser tout de même le simple, c'est-à-dire ce qui lui permet de penser la dangereuse fusion du simple et du complexe...

En savoir plus

Maurice Blanchot et l'éternel retour

Maurice Blanchot et l'éternel retour

Maurice Blanchot, commente ainsi la vision de Nietzsche : L'éternel retour est : "l'absence d'être comme recommencement (…) La pensée de l'éternel retour reste étrange dans sa vieille absurdité. Elle représente le vertige logique. (…) C'est la pensée...

En savoir plus

Nietzsche, ombres et lumières.

Nietzsche, ombres et lumières.

a) L'ombre de l'homme dans le monde. Ordinairement, dans les paysages du monde, les ombres sont l'écho assourdi d'une intense lumière. Elles animent les reliefs en paraissant aussi fugitives et indécises que des souvenirs... Passives, elles paraissent...

En savoir plus

NIETZSCHE, ARTISTE ET PHILOSOPHE

NIETZSCHE, ARTISTE ET PHILOSOPHE

Le voyageur au-dessus de la mer de nuages (Der Wanderer über dem Nebelmeer) (1818). Détail d'une œuvre de C.D. Friedrich reproduite dans C.D. Friedrich, Le Tracé et la transparence, Centre Culturel du Marais, Paris, 1984. Fig. 59, p. 82. HST, 74,8 x 98,4...

En savoir plus

Nietzsche : un étrange amour de la Nature.

Nietzsche : un étrange amour de la Nature.

Une oeuvre d'Elise PERRIN-DESTRAZ L'amour de l'imprévisible . Inspirée par la puissance infinie de la Nature, chaque nouvelle création de forme effectuée par un homme paraît surgir d'un simple geste, comme lorsqu'un joueur lance ses dés afin de se...

En savoir plus

L'amour de la Nature chez Nietzsche

L'amour de la Nature chez Nietzsche

Turner a) Créer son propre monde. Afin d’éprouver immédiatement son amour de l'éternité, chaque homme doit-il créer son propre commencement, tout en se laissant déterminer par les effets naturels et culturels d'un monde déjà donné ? Sans doute pour Nietzsche...

En savoir plus

Nietzsche : philosopher, un art de transfigurer.

Nietzsche : philosopher, un art de transfigurer.

Tableau de Raphaël et Giulio Romano intitulé La Fransfiguration, 1518-1520. Huile sur bois, 405 x 278 cm. Musée du Vatican. Reproduit dans Grands Artistes de Jennie Ellis Keysor, Education publishing Company, 1899. Boston. 1. Comment commencer ? a) Les...

En savoir plus

NIETZSCHE : ARIANE ET DIONYSOS.

NIETZSCHE : ARIANE ET DIONYSOS.

Ariane et Dionysos . Détails d'un tableau de Le Nain (musée des Beaux-arts d'Orléans) Au-delà de sa signification mythique ordinaire, Ariane (Αριάδνη), fille de Minos et de Pasiphaé, est pour Nietzsche une figure symbolique de la femme qui réalise son...

En savoir plus

"Ces Grecs étaient superficiels - par profondeur !" (Nietzsche)

"Ces Grecs étaient superficiels - par profondeur !" (Nietzsche)

a) La pensée grecque a créé l'amour de surfaces surgies des profondeurs. Lorsque Nietzsche s'interroge sur les valeurs de la civilisation hellénique, il se tourne d'abord vers l'Olympe : "Ah ! Ces Grecs comme ils savaient vivre. Cela demande la résolution...

En savoir plus