Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Claude Stéphane PERRIN

Recherches philosophiques qui, inspirées par l'idée du neutre, vont au-delà du scepticisme vers une interprétation moderne et différentielle (historique et intemporelle) du devenir du principe de raison.

Francis Ponge et le parti pris des choses

Francis Ponge et le parti pris des choses

Manet Ponge et le parti pris de nommer et de penser les choses banales Pourquoi prendre le parti pris des choses ? Pourquoi ce projet ou ce prétexte de Francis Ponge de vouloir donner à chaque objet, y compris les plus banals, la première place, y compris...

En savoir plus

Eichmann : faire du mal peut-il être banal ?

Eichmann : faire du mal peut-il être banal ?

Ferdinand Hodler La valeur de la banalité ne dépend pas des faits en tant que tels, [1] comme le pensait Hannah Arendt, mais du jugement moral que l'on porte sur les faits en les rapportant à la valeur qui permettra de la juger. Or cette valeur morale,...

En savoir plus

Café-philo de Montmirail (15 octobre 2022)

Café-philo de Montmirail (15 octobre 2022)

Pour information...

En savoir plus

Repères de Jankélévitch concernant l'ennui

Repères de Jankélévitch concernant l'ennui

Ennui et contradictions : "L'ennui est la marque de notre demi-angélisme ; l'ennui signifie à la fois la noblesse de notre nature et la misère de notre condition…" [1] - "L'ennuyé ressemble au passionné qui a envie de faire une folie et qui invente mille...

En savoir plus

La politique et le neutre

La politique et le neutre

Charlotte Salomon Le neutre comme fondement de toute critique et de tout engagement politique. Après Auschwitz, qui peut lire Kant, Hegel ou Goethe... et les humanistes de toutes les cultures, de la même manière ? Les satanocraties ont fait le vide. Certaines...

En savoir plus

Le moi de Bachelard

Le moi de Bachelard

- Un moi solitaire et double : - - "En effet, si je m'observe, «je est un autre». Le redoublement de la pensée est automatiquement un dédoublement de l'être. La conscience d'être seul, c'est toujours, dans la pénombre, la nostalgie d'être deux. (…) En...

En savoir plus

Bachelard et la flamme d'une chandelle

Bachelard et la flamme d'une chandelle

La Tour - " Toute poésie est commencement." [1] - "Le problème du poète est d'exprimer du réel avec de l'irréel. Il vit dans le clair-obscur de son être, tour à tour apportant au réel une lueur ou une pénombre – et chaque fois donnant à son expression...

En savoir plus

Bachelard et l'arbre cosmologique

Bachelard et l'arbre cosmologique

Van Gogh - "La plupart des rêveurs montre des préférences pour des parties de l'arbre. (…) En réaction contre cet atomisme des images figurées, nous avons alors essayé, dans nos essais de psychosynthèses imaginaires, de retrouver les forces d'intégration,...

En savoir plus

Bachelard : le feu et l'esprit

Bachelard : le feu et l'esprit

La Tour "Le feu est l'ultra-vivant. Le feu est intime et il est universel. Il vit dans notre cœur. Il vit dans le ciel. Il monte des profondeurs de la substance et s'offre comme un amour. (p. 19) Le feu couve dans une âme plus sûrement que sous la cendre....

En savoir plus

Bachelard et le psychisme ascensionnel de Nietzsche

Bachelard et le psychisme ascensionnel de Nietzsche

Friedrich "Matérialiser l'imaginaire. (…) L'air est une pauvre matière. (…) Le mouvement prime la substance. (…) Matière non-dimensionnelle. (…) Toute valorisation est verticalisation. (…) L'air imaginaire est l'hormone qui nous fait grandir psychiquement....

En savoir plus