Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Claude Stéphane PERRIN

Recherches philosophiques qui, inspirées par l'idée du neutre, vont au-delà du scepticisme vers une interprétation moderne (historique et intemporelle) du principe de raison.

L'infini (Spinoza, Klee, Deleuze et Guattari)

Paul Klee, Formation de montagnes, 1924. Décalque à l'huile, aquarelle et crayon sur papier, marouflé sur carton, 41,9 x 38,1 cm. Legs Annemarie Grohmann, Graphische Sammlung, Staatsgalerie Stuttgart, Stuttgart. Cette œuvre a été reproduite p.100 de l'édition Paul Klee, Parkstone international, 2013.

Paul Klee, Formation de montagnes, 1924. Décalque à l'huile, aquarelle et crayon sur papier, marouflé sur carton, 41,9 x 38,1 cm. Legs Annemarie Grohmann, Graphische Sammlung, Staatsgalerie Stuttgart, Stuttgart. Cette œuvre a été reproduite p.100 de l'édition Paul Klee, Parkstone international, 2013.

"Celui qui savait pleinement que l'immanence n'était qu'à soi-même, et ainsi qu'elle était un plan parcouru par les mouvements de l'infini, rempli par les ordonnées intensives, c'est Spinoza. Aussi est-il le prince des philosophes. Peut-être le seul à n'avoir passé aucun compromis avec la transcendance, à l'avoir pourchassée partout. Il a fait le mouvement de l'infini, et donné à la pensée des vitesses infinies dans le troisième genre de connaissance, dans le dernier livre de l'Éthique. Il y atteint des vitesses inouïes, des raccourcis si fulgurants qu'on ne peut plus parler que de musique, de tornade, de vent et de cordes. Il a trouvé la seule liberté dans l'immanence. Il a achevé la philosophie, parce qu'il en a rempli la supposition pré-philosophique…" (Deleuze et Guattari, Qu'est-ce que la philosophie ? Minuit, Reprise, 1991/2005, p.49.)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

claude stéphane perrin

Claude Stéphane PERRIN. Professeur de philosophie à la retraite, j'écris et je lis en méditant sur le problème de la non-violence, notamment à partir d'une idée non indifférente et non nihiliste du neutre .
Voir le profil de claude stéphane perrin sur le portail Overblog

Commenter cet article